Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Ginette Salvas

Le manque de respect en 2017

Depuis quelques années, je me pose la question suivante :

Pourquoi existe-t-il autant de guerres, d’intimidation et de manque de respect dans le monde.

Si j’analyse la signification du mot respect voici ce que m’explique Wikipédia :

Le respect (du latin respicere signifiant « regarder en arrière ») évoque l'aptitude à considérer ce qui a été énoncé et admis dans le passé, et d'en tirer les conséquences dans le présent. Il peut ainsi être question du respect d'une promesse, du respect d'un contrat ou du respect des règles d'un jeu. Dans ces exemples, le respect évoque l'aptitude à se remémorer le moment dans lequel un être humain s'est engagé, respectivement, à tenir sa promesse, à satisfaire aux conditions du contrat, ou à se conformer aux règles du jeu.

J’ai alors décidé de regarder en arrière. Dans ma famille lorsque j’étais jeune, on m’a appris les règles de la bienséance. Ces règles constituent un ensemble de règles, de normes, appelées « bonnes manières » qui gouvernent le comportement en société. Mes parents s’en souciaient et mes grands-parents également. Quand on est jeune, on copie les gestes et les paroles que nos parents utilisent, c’est normal.

À l’école, nos professeurs nous enseignaient aussi la bienséance. Les plus âgés s’en souviendront. Ils nous enseignaient comment Paul devait se conduire envers Marie. Comment Marie devait respecter les aînés. Il y a eu la série des livres Martine qui témoigne d’un certain idéal des années 1950 à 1980. 60 livres en tout avec des thèmes différents. À partir des années 1980, les critiques décrivent ces livres comme une oeuvre rétrograde voire sexiste décrivant un univers bourgeois misant sur des préoccupations plutôt bourgeoises. Pourtant, la série demeure un classique des éditions dédiées à la jeunesse.

À partir des années 1980 on a remplacé les valeurs apprises jusqu’à ce temps par une liberté d’expressions et de comportements. On a oublié le respect et cela est devenu du «chacun pour soi.» Le résultat : intimidation à l’école et en milieu de travail, grèves, guerres, vols, fraudes, viols. Regardons en arrière. Tirons-en des leçons. Chaque époque a ses bons et ses mauvais côtés.

Est-ce que les parents enseignent de bonnes valeurs aux enfants?

Est-ce que les professeurs se font respecter?

Est-ce que nos gouvernants se respectent? Est-ce qu’ils nous

respectent?

Je me pose toujours des questions. Et, vous?

Merci de me lire! Vos commentaires sont appréciés.

Ginette Salvas

École internationale d’étiquette et de protocole

www.ginettesalvas.com

Commenter cet article